Chiropratique Sportive : Kinesiotaping – À quoi ça sert, comment ça fonctionne ?

kinesiotaping_chiro_sportif_aylmer_hull_gatineau_bandage

Généralités et particularités de ce type de bandage

Bien qu’il en existe sous plusieurs marques et sous plusieurs couleurs différentes, ce type de taping a été inventé par un chiropraticien japonais en 1979. Ce n’est que plusieurs années plus tard que cette forme de traitement est arrivée en Amérique du Nord, puis popularisée internationalement suite aux Jeux Olympiques de 2008 et 2012. Aux Jeux Olympiques de Rio, en 2016, nous avons pu voir que la tendance se maintien !

La particularité du Kinésiotaping, comparativement à un taping «traditionnel» blanc, est que son épaisseur est similaire à celle de la peau et qu’il ne restreint pas complètement le mouvement de la région blessée. Il s’agit donc d’un support externe qui permet dans la plupart des cas, de rester actif malgré une blessure et cela pour toute la durée de son efficacité, soit environ 3 à 5 jours.  De plus, plusieurs compagnies offrent un produit qui est plus résistant à l’eau, ce qui peut être un avantage selon le sport que vous pratiquez.

Pour moi l’avantage de ce type de bandage est qu’il permet de corriger temporairement un problème biomécanique et cela 24h/24h pour toute la durée où il est appliqué. Par exemple, vous avez mal au genou lorsque vous pratiquez la course à pied. En plus des thérapies manuelles et des exercices de réadaptation, l’application d’un kinésiotaping pourrait être suggérée lors de votre plan de traitement. Dans ce cas, le bandage aura pour fonction de stabiliser la rotule lors de la course, corrigeant ainsi le problème d’alignement (temporairement) jusqu’à résolution complète de votre problème par les traitements et les exercices qui vous ont été recommandés par votre chiropraticien. Vous pourrez donc continuer à pratiquer modérément vos activités préférés, ce qui est très motivant et ce qui permet de garder une bonne santé cardio-vasculaire malgré votre blessure.

Bienfaits reliés à l’application de cette thérapie complémentaire

Voici une liste des bienfaits fournis par les compagnies de Kinésiotaping. Veuillez noter que les résultats sont dépendants de la forme du taping, de la tension utilisée ou bien de l’endroit et de la direction avec laquelle il est appliqué :

  • Par l’étirement au niveau de la peau, il y a une stimulation des récepteurs de la peau et des muscles, ce qui diminue la sensation de douleur (nociception)
  • Soulève légèrement la peau, ce qui améliore la circulation sanguine et le drainage lymphatique ce qui pourrait diminuer l’enflure et optimiser la guérison
  • Peut être utilisé pour relaxer ou inhiber un muscle qui est trop tendu/hypertonique
  • Peut être utilisé pour favoriser la contraction musculaire d’un muscle inhibé/faible  ou pour supporter la musculature
  • Peut être utilisé pour stabiliser une articulation, sans empêcher une restriction complète du mouvement
  • Peut améliorer la posture, la coordination musculaire et la proprioception.

epicondylite_entorse_maux_dos_épaule_tendinite_foulure_chiro

Est-ce que ça fonctionne ? Y a-t’il des évidences scientifiques ?

C’est une question difficile à répondre puisqu’il manque actuellement d’évidences scientifiques. Certaines études montrent des bienfaits, d’autres un effet placebo et pour d’autres il n’y a aucun effet.

Toutefois, je crois que c’est une thérapie peu coûteuse et peu invasive qui amène parfois de très bons résultats chez les patients. Selon moi, il faut l’essayer savoir si cela peut vous aider, sinon d’autres options de traitements sont également disponibles.

Dans certains cas, il est même possible au patient d’appliquer le taping lui-même, une fois que son chiropraticien lui aura démontrer comment l’appliquer.

Quand est-ce que c’est utile, selon votre Chiro!

Personnellement, j’utilise surtout le taping dans deux situations :

  1. Douleur aiguë, j’utilise alors le taping pour protéger et supporter la région blessée
  2. Problème d’alignement ou de posture : j’utilise alors le taping pour améliorer la biomécanique de la région blessée

Voici une liste de conditions qui, selon moi, répondent bien au traitement par taping neuro-proprioceptif :

  • Entorse lombaire, whiplash, torticolis et «dos barré»
  • Raideurs/tensions musculaires
  • Tendinite de l’épaule, du coude, du tendon d’Achille, etc.
  • Problèmes posturaux (enroulement des épaules vers l’avant)
  • Douleurs aux côtes (irritation costo-vertébrale)
  • Entorse de la cheville ou du genou
  • Syndrome fémoro-patellaire (douleur sur la face antérieure du genou)
  • Syndrome de la bandelette ilio-tibiale
  • Et plusieurs autres…

Si vous désirez savoir si votre condition pourrait bénéficier de l’application du kinésiotaping, n’hésitez pas à me le demander directement lors de votre passage à la clinique ou à m’écrire par courriel au chiroallumettieres@gmail.com.


Dr David Poulin, chiropraticien D.C. 

Clinique Chiropratique des Allumettières – Votre chiro dans le Plateau, secteur Hull Aylmer

470 chemin Vanier local 217, Gatineau, Québec, J9J 3J1

819-557-6222 | chiroallumettieres@gmail.com

www.chiroallumettieres.ca