La scoliose idiopathique de l’adolescent

La scoliose idiopathique est la forme de scoliose la plus commune à l’adolescence. Environ 2 à 3 % des adolescents au Québec en sont atteints. Les filles sont davantage touchées par cette maladie que les garçons. Il existe un facteur héréditaire, il n’est donc pas rare de voir plusieurs membres de la famille qui sont affectés. L’âge du diagnostic, le nombre de degré et l’évolution vont permettre de décider du traitement, soit un suivi radiologique, une prise en charge conservatrice ou l’utilisation de corset ou d’une chirurgie.

La scoliose est une déformation en trois dimensions de la colonne vertébrale :

Voici les signes les plus fréquents :

  1. Hauteur inégale des épaules
  2. Asymétrie en 3D des omoplates
  3. Angles de taille asymétriques
  4. Espace asymétrique entre les bras et le bassin
  5. Hauteur inégale des hanches
  6. Bosse dans le dos (gibbosité) lorsque le patient se penche vers l’avant

Si vous croyez avoir observé ces signes chez votre enfant, consultez dès que possible un chiropraticien ou un médecin afin d’obtenir le plus rapidement un diagnostic. Ce dernier sera fait, entre autres, à l’aide de radiographies.

Clinique Chiropratique des Allumettières

470 chemin Vanier, local 217, Gatineau, Québec, J9J 3J1

819-557-6222